Le terrain étant situé dans un quartier résidentiel à forte densité de la ville espagnole de Dénia et entouré de parcelles avec des maisons bâties, la première idée qui vient à l’esprit des architectes est de créer une sorte de forteresse, pour protéger l’intimité des occupants.

Le début du projet est né de cette volonté de passer inaperçu. C’est une figure aussi basique et simple que le cube qui a été choisie, comme une boîte, placée au centre de la parcelle, et qui depuis son intérieur, permet d’observer ce qui se passe autour.

L’objectif est de créer la sensation d’un cube fermé, presque hermétique, qui surprend une fois à l’intérieur, et évoque précisément la sensation inverse, la sensation d’un grand espace, de luminosité et de relation avec l’extérieur.

L’élévation nord constitue la façade principale de la maison, c’est une façade très exposée vers l’extérieur, elle a donc été ajourée permettant à ses occupants de voir sans être vus.

Un treillis en céramique, fait dans la région, crée une composition qui non seulement offre de l’intimité mais produit de beaux effets de lumière lorsque le soleil le traverse.

Une fois franchie la porte d’accès, masquée par ce mur en treillis, on entre dans un espace intérieur très lumineux. La position de chaque fenêtre de la maison a été soigneusement réfléchie et a été adaptée au fur et à mesure de l’avancement des travaux, pour bien contrôler les vues de l’intérieur.

« La maison a été construite avec des matériaux sincères et naturels qui peuvent bien vieillir avec le temps sans nécessiter d’entretien excessif.

Ce sont des matériaux tels que la chaux naturel sur la façade, des pièces en céramique aux tons naturels et des sols en ciment. Le choix de ces matériaux implique souvent de valoriser l’imperfection et l’irrégularité, mais ils font partie de la beauté naturelle de la maison. »

Les chambres sont situées au premier étage, embrassant un « patio en hauteur » qui n’est rien d’autre qu’une terrasse dont les limites s’élèvent comme des murs, pour assurer une intimité avec les autres maisons.

De ce geste naît un espace de terrasse privé, dont le mur est stratégiquement perforé à l’endroit où est effacé tout ce qui dérange du paysage et ouvre ainsi une fenêtre sur la montagne et sur les vues intéressantes.

Articles similaires

Mirai, maison avec des arches en Inde

Une enveloppe curviligne entoure la maison, créant des espaces interstitiels semi-ouverts tout le long du périmètre, avec des évidements plus profonds sur les côtés donnant sur le jardin.

Casa Mague, maison de vacances au Mexique

La maison de 270 m2 a été conçue pour se fondre dans son cadre boisé et son contexte historique.

Coast House, maison dans un village côtier du Norfolk

La maison est divisée en trois parties distinctes : un pavillon central vitré flanqué d'une aile revêtue de silex et d'une aile habillée d'acier Corten.