Le bâtiment industriel, un entrepôt de six étages datant des années 70 a été transformé en un espace événementiel polyvalent et un penthouse. On doit cette conversion aux barcelonais de Studio Andrew Trotter et aux architectes locaux Eva Papadaki et Gavalas Ioannidou Architecture.

Le nouvel espace dispose donc d’un espace de réception réparti sur son sous-sol et son rez-de-chaussée, qui peut accueillir toutes sortes d’évènements, des expositions, des dîners, des séances photo…

Le penthouse, qui s’étend sur les deux derniers étages, peut être utilisé dans le cadre de ces événements ou réservé pour des rassemblements privés et des résidences à plus long terme.

Enfin, un certain nombre d’autres designers ont apporté leur touche personnelle aux quatre lofts répartis sur les deux étages restants.

Pour faire place à l’espace événementiel, les deux étages les plus bas ont été dépouillés et laissés dans leurs coques en béton brut d’origine. Pour éclairer le rez-de-chaussée, les architectes ont inséré quelques nouvelles fenêtres, incrusté un mur entier de briques de verre translucides et de surfaces peintes en blanc.

De la peinture blanche a également été utilisée pour finir la balustrade donnant sur un espace de travail au niveau de la mezzanine, accessible par un ensemble de marches en béton en spirale. Les clients doivent descendre un magnifique escalier en acier Corten pour atteindre le sous-sol. Hormis l’éclairage fourni par une poignée de suspensions, la lumière ne peut pénétrer l’espace que par les ouvertures étroites laissées dans le plafond.

Des meubles vintage ont été parsemés un peu partout pour adoucir l’aspect industriel sévère et froid de l’espace. Le penthouse, qui occupe les cinquième et sixième étages du bâtiment, présente des surfaces enduites à la chaux et peintes plutôt qu’en béton pour créer ce que le studio décrit comme « une sensation de luxe brut ».

Le cinquième étage abrite un salon confortable, meublé d’un canapé et d’un fauteuil beige ainsi que d’un buffet patiné surmonté de deux vases anciens et d’un buste en marbre. De lourds rideaux en lin couleur sable apportent une touche de chaleur à la lumière naturelle qui filtre à travers les fenêtres.

À proximité se trouve la cuisine, centrée sur une table à manger en bois et un ensemble de chaises Dordogne de Charlotte Perriand. À ce niveau du penthouse, il y a aussi un bureau et une salle de bain avec une immense baignoire. À côté se trouvent de vastes portes coulissantes en verre qui permettent aux clients de profiter d’une vue imprenable sur l’Acropole. Des vues panoramiques sur la ville peuvent également être appréciées depuis la chambre principale au sixième étage.

Articles similaires

Maison de 60m2 sur pilotis en Uruguay

Il a été décidé que le projet essaierait de garder l'écosystème aussi intact que possible afin de réduire l'empreinte écologique. La maison est donc construite sur pilotis

Casa Toto, maison en béton à Alicante

La résidence curviligne aux espaces entremêlés est née en opposition à la banalité de l'architecture et du paysage suburbain d'Alicante.

Cuckoo House, maison en brique d’argile au Vietnam

Il y a deux principales influences de conception dans chaque projet Tropical Space - la sculpture et le climat. Tout commence par une réponse au climat local et l'atténuation des effets du changement climatique.