Le célèbre studio d’architecture, Olson Kundig, a collaboré avec l’architecte Greg Faulkner et sa femme Lesa pour créer une maison dans une forêt à Truckee, en Californie, qui comprend une tour revêtue d’acier.

Le fondateur d’Olson Kundig, Tom Kundig, a travaillé avec Faulkner – fondateur de Faulkner Architects – pour créer une maison pour ce dernier qui incorpore du ciment, de l’acier et du verre avec une perturbation minimale de l’environnement naturel.

Le résultat est une structure composée de volumes perpendiculaires, mélangée à une série de « dispositifs cinétiques qui engagent à la fois l’environnement bâti et le contexte naturel ».

Les murs de béton s’éloignent de l’enveloppe et s’avancent dans la forêt.

Une série de pièces, de couloirs et de patios se tord à travers le paysage, orientée autour d’une cour intérieure centrale qui comprend trois arbres.

De vastes fenêtres transparentes et à claire-voie dans toute la maison permettent d’accéder aux vues et à la lumière du jour, tandis que de nombreuses connexions intérieures/extérieures relient les occupants à leur environnement.

Dès l’entrée on aperçoit un escalier qui mène à une imposante structure revêtue d’acier au-dessus de la salle à manger. La tour – qualifiée par Olson Kundig de « cabane dans les arbres » – abrite des aires de repos pour les invités ainsi qu’un patio sur le toit.

De retour au rez-de-chaussée, une série de couloirs forment une boucle autour de la cour intérieure, menant à l’arrière de la maison qui abrite le salon et la suite parentale.

Les couloirs qui relient les salles à manger au salon et à la suite parentale sont recouverts de verre du sol au plafond de chaque côté, offrant une vue sur l’extérieur ainsi que sur la cour intérieure.

Un vaste patio avec un surplomb en porte-à-faux relie également ces espaces. Près de la cuisine se trouve une cheminée extérieure qui, grâce à une série de manivelles manuelles, peut être convertie en barbecue argentin.

Dans l’espace de vie à double hauteur aux murs de béton, une série de fenêtres à claire-voie illuminent l’espace tandis qu’une armature métallique personnalisée suspend l’éclairage et cache les cordons électriques.

Les fenêtres à claire-voie trouvées dans le salon continuent le long des sections revêtues de béton du reste de la maison. Une petite entrée près du salon mène aux suites parentales. Ici, un lit personnalisé conçu par Kundig fait face à la forêt à travers un mur de verre.

Le résultat est une maison hautement résistante au feu avec un certain nombre d’interfaces avec le paysage et combine les caractéristiques stylistiques uniques des deux studios d’architecture.

Articles similaires

JEDA, un duplex lumineux et chaleureux à Bruxelles

La lumière abondante, le volume, la végétation et les vues multiples permettent de se sentir à l'intérieur comme à l'extérieur.

Hub of Huts, le village à l’envers

De l'observation du paysage environnant reflété dans la piscine, le concept a pris vie : matérialiser ce que l'on voit se refléter à la surface de l'eau

Résidence La Jetée aux abords du lac Memphrémagog

À l’image d’une grande aile déployée, la toiture architecturale suit la volumétrie dictée par le programme. Elle s’élance et se plie telle une voile au rythme du vent.