L’architecte Andrea Leung, basée à New York, a découvert cet espace de 150 mètres carrés dans un bâtiment historique et industriel du quartier de Tribeca et a rénové ses intérieurs en fonction de ses besoins et de ses goûts.

En un seul regard sur l’espace brut, et Andrea savait exactement le genre de refuge qu’elle souhaitait créer.

L’architecte est fascinée par les espaces cachés, elle s’est donc inspirée de l’appartement de sa grand-mère à Vancouver qui en regorgeait.

Les colonnes corinthiennes d’origine restent exposées et se détachent de la palette de couleurs minimalistes des murs blancs et des planchers en chêne.

« Un espace qui se déploie et se révèle lentement, qui vous impressionne d’abord par sa grandeur et capitalise ensuite sur votre curiosité.

Appuyez sur le bon miroir et il s’ouvre sur une pièce cachée… »

Les travaux de rénovation ont consisté à supprimer une mezzanine pour soulager les zones écrasées en dessous. À sa place, les salles privées ont été regroupées et soigneusement organisées le long d’un côté, laissant l’espace public complètement ouvert.

Un hall d’entrée, deux salles de bains, une cuisine, un placard et une chambre sont désormais enfermés derrière une cloison qui s’étend sur toute la largeur de l’appartement, et accessibles par des panneaux battants et rabattables. Alors que la chambre reste visible à travers des vitres transparentes du sol au plafond, les autres pièces plus petites sont dissimulées par des miroirs et réduites en hauteur pour garder de bonnes proportions spatiales.

« Le mur de portes en miroir permet à l’espace de vie principal de transcender ses limites physiques et semble doubler de taille, tandis que les fenêtres généreuses sont également reflétées, baignant les murs d’une douce lumière réfractée.« 

Dans le salon, le mobilier comprend plusieurs pièces en laiton et en noyer que Leung a conçues sur mesure, notamment la table à manger, la crédence et la console. Les touches de laiton se poursuivent dans le lustre Eclipse de Lee Broom et une table basse conçue également par Andrea Leung alors qu’elle était associée chez Steven Harris Architects.

La cuisine est bordée de marbre et de menuiseries en laiton patiné, tandis que la salle de bain principale comprend une baignoire ovale encadrée par des surfaces de pierre grise légèrement veinée.

Articles similaires

The Relic Shelter, sublime salon de thé à Fuzhou

Déplacée de son site d'origine à Jiangnan, la structure en bois encadre désormais un salon de thé aérien, entouré d'une série de salons privés et publics

Mud House, maison à Alwar au Rajasthan

Cette maison dispose de deux terrasses indépendantes et d'un toit pyramidal en chaume. De hautes herbes sauvages locales sont utilisées pour attacher le toit.

Higher Roch, tour méditerranéenne au coeur de Montpellier

Le cabinet d’architecture Brenac & Gonzalez & Associés a accordé une attention particulière aux terrasses, participant fortement à l'identité du bâtiment.