Les propriétaires de ce chalet sont des amoureux de plein air, en particulier de sports nautiques. Ils ont acquis ce terrain sur le grand Lac des Deux-Montagnes à Oka, dans un secteur justement réputé pour son club de voile et son plan d’eau exceptionnel.

Le site présentait un défi important : une très petite zone du terrain se trouvait hors de la zone de crue centenaire devant être préservée intacte selon la réglementation municipale.

Les clients et l’architecte y ont vu un défi intéressant. Le périmètre défini par la limite de crue ainsi que par les différentes marges de recul ont sculpté l’empreinte au sol du bâtiment, en résultant la forme particulière qui le caractérise.

Le chalet devait donc être compact mais optimisé selon les besoins des clients et les caractéristiques du site. Il se lit comme une boîte de bois protégée d’un grand toit blanc qui supporte un deuxième volume en ellipse, tel un objet déposé suggérant la forme d’un bateau qui s’avance vers le lac.

À l’intérieur, la chambre des maîtres occupe la proue de ce bateau, avec une série de colonnes d’acier supportant le toit, et offrant une vue en surplomb sur le lac et les couchers de soleil.

À l’avant, au rez-de-chaussée, une grande fenêtre recouverte de lattes de cèdre espacées donne à la façade un effet de semi-transparence, tout en protégeant l’intimité des occupants. Les grands panneaux de lattes se coulissent, permettant aux occupants d’ouvrir ou de fermer la façade donnant sur la rue. En position ouverte, un des panneaux coulissants offre aussi de l’intimité à la véranda donnant sur le lac.

À l’arrière, une large fenestration ouvre les espaces de vie du rez-de-chaussée sur la plage et la vue du lac. En été, lorsque la paroi vitrée est ouverte, le vent souffle dans les voiles des fenêtres et l’on se croirait voguer sur l’eau.

Le grand toit blanc, supporté par de fins poteaux en acier peint, déborde largement à l’avant, sur le côté et vers l’arrière, protégeant ainsi l’intérieur de la surchauffe. Il crée une grande véranda à l’abri de la pluie et protège une terrasse à l’arrière qui s’avance sur le terrain, tel un quai sur le lac. Ce toit est végétalisé et comporte une terrasse accessible depuis la chambre principale, offrant une vue en surplomb sur le lac.

« Le minimalisme dans la facture visuelle et les espaces intérieurs, l’ouverture sur l’extérieur, la robustesse des sols en béton sont toutes des caractéristiques qui confèrent au bâtiment une simplicité typique de la vie au chalet. »

Articles similaires

The Chapel of Sound, salle de concert monolithique en plein air

Lorsqu'il n'y a pas de représentation, la salle de concert est également un espace tranquille pour la contemplation avec une vue imprenable sur le ciel et le paysage environnant

La Villa Farfalla, maison Papillon entre pinède et océan

La Farfalla reprend la forme et le dessin en plan d’un papillon, posé dans son élément naturel, prêt pour son envol. Sa forme caractéristique conditionne l’organisation spatiale de l’habitation

Refugio Bajo Las Hojas, le parfait bed & breakfast où séjourner au Mexique

Le projet consistait à transformer une maison familiale en un gîte touristique pour les visiteurs locaux et extérieurs.