Cette extension en brique et en verre s’adapte parfaitement à l’arrière d’un cottage d’ouvrier à double façade à Clifton Hill, banlieue de Melbourne.

Conçu pour capter la lumière du nord, ainsi que les vues sur un très bel arbre rince-bouteille existant au sud, l’aménagement répond à la fois au site et au désir de flexibilité future de la famille.

Un studio de jardin à deux étages se niche à l’arrière du site, offrant une toile de fond verte aux vues depuis les espaces calmes de l’intérieur.

L’objectif était de remodeler la maison existante pour y loger une suite parentale avec salle de bain attenante et dressing, ainsi que 2 autres chambres d’enfants, une salle de bain centrale et une buanderie. Les clients ont alors voulu créer une extension de vie ouverte et lumineuse qui remplacerait un ajout daté et mal planifié des années 80, ainsi qu’un studio de jardin.

La nouvelle maison familiale devrait accueillir des tout-petits jumeaux et un adolescent, ainsi que des invités venus de l’étranger. Un studio de jardin a donc été suggéré pour tenir compte de cette flexibilité ainsi que pour aider à protéger les vues d’un développement voisin.

Étant sur un lotissement long et étroit orienté au sud, le principal défi consistait à faire entrer la lumière du jour et la lumière du soleil à l’arrière de la maison, ainsi qu’à répondre à toutes les exigences fonctionnelles de la famille.

Bien que les cours occupent de l’espace au centre d’un plan d’étage, les clients ont adopté le concept, sachant que les avantages l’emporteraient sur la perte d’espace dans la cour.

Non seulement la cour apporte la lumière du soleil du nord dans le plan, mais elle crée également du relief au bout d’un couloir long et étroit. Un arbre à feuilles caduques qui change de couleur avec les saisons crée un point focal pour l’œil, tout comme la texture du mur de briques voisin.

Avec des jumeaux en bas âge nécessitant beaucoup d’attention, ainsi qu’un adolescent souhaitant plus d’intimité et de séparation, la planification devait tenir compte de ces relations spatiales.

Un espace polyvalent, qui donne sur le côté opposé de la cour, permet des connexions visuelles avec le reste de la maison, mais avec la possibilité de devenir une chambre d’amis si nécessaire. Le studio de jardin avec sa propre salle de bains et sa mezzanine est destiné à accueillir une gamme de fonctions, notamment une zone de stockage, une salle de sport, un bureau à domicile…

Articles similaires

Looking Glass Lodge, havre de paix en pleine forêt

De grandes fenêtres inondent le lodge de lumière et procurent une sensation de transparence, offrant aux visiteurs des vues lointaines et une chance de s'immerger dans la forêt.

Achioté, deux villas au coeur de la forêt tropicale au Costa Rica

les villas sont encastrées dans un terrain escarpé, à 300 mètres au-dessus de l'océan. L'intention de l'architecte était de concevoir des maisons durables avec des intérieurs biophiliques.

Rénovation d’un chalet au bord d’un lac au Québec

Le projet a été conçu pour accueillir des espaces de détente en étroite relation avec le lac.