Située en région parisienne, avec ses toits à simple et double pente et dans sa prolongation côté sud, le projet ré-interprète les gabarits urbains environnants de manière contemporaine.

À première vue très compacte afin de préserver l’intimité de la vie familiale, la maison réserve quelques surprises : un patio végétalisé, une terrasse ensoleillée côté sud et des multiples ouvertures sur les toits.

Elle se développe en trois volumes qui ont été particulièrement étudiés pour s’intégrer au dénivelé du terrain et pour profiter des vues sur le jardin au rez-de-chaussée et du ciel à l’étage.

La peau des façades est rythmée par la pose du bardage en mélèze pré-grisé avec des parties en faux et en vrai claire-voie : une stratégie pour enquêter la relation entre intérieur et extérieur, plein et vide, lumière et ombre.

Le projet est constitué de trois volumes sur trois niveaux : deux volumes principaux avec une toiture à double pente et un volume, plus étroit avec une toiture à simple pente, qui fonctionne comme liaison.

Au rez-de-chaussée, ce volume central accueille la cuisine, qui est pensée pour être au cœur de la maison et ouvert vers le patio végétalisé, et l’escalier qui amène à l’étage. Ce dernier se compose d’un couloir de distribution très éclairé qui mène aux chambres, aux toilettes et à la salle de bain.

La partie sud de la maison s’ouvre vers le jardin ; la salle à manger et le salon à double hauteur donnent sur une terrasse qui les connecte à l’extérieur. À l’étage, la salle de jeux, utilisé aussi comme bureau ou chambre d’appoint, trouve sa place.

L’autre volume vers le nord abrite l’entrée de la maison et la suite parentale ouverte sur le patio. Tous les services techniques sont placés au sous-sol, avec une grande salle de détente et une salle de sport.

« Chaque projet est une opportunité d’activer une recherche. De nous poser des questions. Sur l’habitat, sur la façon dont nous percevons les lieux de la vie domestique.

Sur comment imaginer des modes de vie plus durables et rendre accessible la beauté à tous. Sur la ville, sur comment les espaces peuvent inspirer des valeurs, encourager un sentiment d’identité et d’appartenance. Dans une recherche continue entre innovation et poésie, cette œuvre devienne un moyen d’investigation et d’exploration privilégié. »

La maison est essentiellement conçue en matériaux biosourcés : bois et isolation en fibre de bois. Avec son volume compact le projet limite les déperditions énergétiques et répond aux critères écologiques les plus pointus : isolation majorée, ensoleillement optimal grâce à l’orientation et des ouvertures adaptées, récupération de l’eau pluviale pour arrosage du jardin, plancher chauffant à basse température et ventilation traversante.

La double hauteur au sud permet de capter le maximum de soleil l’hiver et l’avancée de toit protège les surfaces vitrées du soleil direct estival. L’utilisation du bois comme structure porteuse et habillage de façade participe à cette conception environnementale.

Complètement construite en panneaux en bois posés sur un sous-sol maçonné, la maison est une œuvre complètement préfabriquée en atelier, livrée sur le site et assemblée en seulement un mois. Les panneaux prédécoupés et complétés par l’isolant en fibres de bois sont arrivés au chantier pratiquement fini, réduisant les nuisances au minimum, le chantier étant situé dans un tissu urbain dense.

Le bardage utilisé en façade est du type mélèze à lames verticales pré-grisé afin de pouvoir contrôler le vieillissement et le changement d’aspect du bois dans le temps.  Les lames des deux sections différentes sont posées en faux claire voie sur les deux volumes principaux et en vrai claire-voie sur le volume central.

Le rapport avec le maitre d’ouvrage est essentiel pour la bonne réussite d’un projet et, dans ce cas, nous avons vraiment pu échanger et travailler à coté de nos clients en tissant un lien de confiance et d’estime mutuelle permettant de dialogues respectueux qui ont enrichi le projet.
Chaque projet est différent et nous aimons dire qu’il s’agit d’une aventure partagée.

Articles similaires

Stone House, maison sur les contreforts des Andes

Une pierre avec de l'oxyde de fer a été choisie, et de là est né un refuge intemporel d'acier corten.

Bois Debout, un mini-paysage à habiter

YokYok a voulu créer un paysage miniature tout en jouant avec la lumière zénithale sans l’obstruer. Le lieu devient ainsi un point de rencontre pour lire, discuter...

Modernisation de maisons traditionnelles chinoises en pisé

MDO a à la fois modernisé avec sensibilité six maisons existantes et conçu deux bâtiments en béton supplémentaires