MAD Architects vient de dévoiler l’incroyable opéra, situé dans la ville de Harbin, dans le nord de la Chine. En 2010, MAD a remporté le concours international Harbin Cultural Island qui visait à imaginer un opéra, un centre culturel et sculpter le paysage des zones humides environnantes le long de la rivière Songhua.

L’opéra sinueux est le point central du projet, occupant une superficie d’environ 79 000 mètres carrés sur les 180 hectares de superficie totale du site. Il dispose d’un grand théâtre pouvant accueillir plus de 1 600 spectateurs et d’un plus petit théâtre pouvant accueillir un public « intime » de 400 personnes.

Niché dans les zones humides de Harbin, l’opéra a été conçu en réponse à la force et à l’esprit de la nature sauvage et du climat glacial de cette ville du nord.

Apparaissant comme sculpté par le vent et l’eau, le bâtiment se fond parfaitement dans la nature et la topographie – une transfusion d’identité, d’art et de culture locales.

« Nous envisageons l’opéra comme un centre culturel du futur – un lieu de spectacle formidable, ainsi qu’un espace public dramatique qui incarne l’intégration de l’homme, de l’art et de l’identité de la ville, tout en se fondant en synergie avec la nature environnante. »

À l’extérieur, l’architecture fait référence au paysage sinueux des environs. Il en résulte une façade curviligne composée de panneaux d’aluminium blanc et lisse. Le voyage commence en traversant le pont sur l’île, où la masse architecturale ondulante enveloppe une grande place publique et, pendant les mois d’hiver, se fond dans l’environnement enneigé.

En entrant, les visiteurs verront de grands murs de verre transparents enjambant le grand hall, reliant visuellement l’intérieur curviligne à la façade plongeante et à la place extérieure. Un mur-rideau en verre cristallin s’élève au-dessus du grand hall d’accueil. Composée de pyramides de verre, la surface alterne entre lisse et facettée, faisant référence aux vagues de neige et de glace du climat local. Les visiteurs sont accueillis avec la simple opulence de la lumière naturelle.

Présentant un élément chaleureux, le grand théâtre est revêtu de bois, imitant un bloc de bois qui a été doucement érodé. Sculptés à partir de frêne de Mandchourie, les murs en bois s’enroulent doucement autour de la scène principale et des sièges du théâtre.

De l’avant-scène au balcon de la mezzanine, l’utilisation de matériaux simples et le choix d’une configuration spatiale offre une acoustique incroyable. Le grand théâtre est illuminé en partie par une lucarne subtile qui relie le public à l’extérieur et au temps qui passe.

Articles similaires

Maison de 60m2 sur pilotis en Uruguay

Il a été décidé que le projet essaierait de garder l'écosystème aussi intact que possible afin de réduire l'empreinte écologique. La maison est donc construite sur pilotis

Casa Toto, maison en béton à Alicante

La résidence curviligne aux espaces entremêlés est née en opposition à la banalité de l'architecture et du paysage suburbain d'Alicante.

Cuckoo House, maison en brique d’argile au Vietnam

Il y a deux principales influences de conception dans chaque projet Tropical Space - la sculpture et le climat. Tout commence par une réponse au climat local et l'atténuation des effets du changement climatique.