Sur un petit terrain étroit (5 m de large et 15 m de profondeur) dans la métropole de Tokyo se trouve cette étonnante maison. Les clients sont une artiste manga montante, son mari et leurs deux jeunes enfants.

L’artiste a formulé trois demandes : premièrement, la maison devait accueillir l’ensemble du processus de son travail, du concept créatif à la réalisation, aux réunions et aux interviews avec les médias. Deuxièmement, la maison devait être compacte et ne pas trop s’ouvrir sur l’extérieur. Enfin et surtout, la maison devait susciter l’inspiration pour la créativité.

L’architecte s’est ainsi efforcé à faire en sorte que l’habitation soit toujours liée à la vie quotidienne mais évoque en même temps un sens du récit fictif.

L’élément central du projet est la façade ouest, faisant face à la route, qui est conçue comme un mur sismique déformé évoquant la terre s’élevant dynamiquement du sol, avec un tunnel pénétrant dans le mur et menant à l’entrée.

L’ouverture dans le mur massif invite les visiteurs à sortir de l’ordinaire et à entrer dans l’extraordinaire, évoquant une scène de film.

Le plan global est conçu pour maximiser la parcelle de terrain étroite et longue, comprenant la zone est avec des niveaux à trois étages à l’arrière du site et la zone ouest avec des niveaux à deux étages pour créer un plan d’étage à plusieurs niveaux.

L’architecte a réorganisé l’ordre des demi-niveaux alternés et créé des différences substantielles d’élévation. Une cour lumineuse est prévue sur le côté nord de la maison, et le nombre d’autres ouvertures a été limité au maximum pour créer un contraste entre le clair et l’obscur dans un « vide » se répandant partout dans la maison.

Les modes de vie des artistes de manga ont radicalement changé pendant la pandémie de COVID-19. On ne voit plus les assistants se rassembler dans l’atelier d’un artiste depuis que la production en ligne est devenue le courant dominant de la création manga.

Alternativement, leurs maisons privées sont devenues un lieu de rencontres et servent de studios pour les interviews et l’accueil de la presse. Le travail d’un mangaka contemporain pourrait se décomposer en trois étapes : 1. La création (close et confinée), 2. Les rencontres (partiellement ouvertes aux autres), et 3. L’interview (ouverture au public).

Articles similaires

Rénovation d’un appartement-terrasse à São Paulo

Reliant les deux niveaux se trouve un escalier sculptural tout en courbes avec des marches en travertin, qui serpente dans un espace à double hauteur.

Mezzaniche, escalier, bureau en mezzanine et chambre en alcôve

cet ensemble mobilier cherche à maximiser l’espace intérieur en jouant sur l’habitabilité des hauteurs sous plafond.

Rambla Climate-House, maison fonctionnant comme un dispositif climatique

En plus d'élever la maison du sol, ce qui permet de régénérer le terrain en contrebas, l'équipe a ajouté un système d'irrigation intelligent et respectueux de l'environnement.