Dans le Queens, des sculptures énigmatiques et des installations du studio new-yorkais Objects of Common Interest (OoCI) font actuellement partie d’une exposition collaborative présentée par la Fondation Isamu Noguchi et Garden Museum, intitulée Objects of Common Interest: Hard, Soft, and All Lit Up with Nowhere to Go.

L’exposition démontre la relation étonnante entre l’art et le design, réunissant l’œuvre unique de Noguchi et le travail contemporain d’OoCI.
Objects of Common Interest, basé à Athènes et New York, partage l’approche originale d’Isamu Noguchi en matière de sculpture et de design.

Isamu Noguchi était un artiste, designer et architecte paysagiste américain dont la carrière s’est étendue sur six décennies, à partir des années 1920.

Les œuvres d’OoCI, créées par Eleni Petaloti et Leonidas Trampoukis, présentent une approche intuitive de la création d’objets et d’espaces inspirée par ce qu’ils décrivent comme des « moments de simplicité inconnue ».

« Ce qui est si intéressant dans les objets d’intérêt commun, c’est que bien qu’ils n’aient souvent aucun but explicite ou essentiel, ils ne s’éloignent jamais d’une utilité non identifiable. »

Articles similaires

The Vanished House, sculpture dédiée au deuil et aux souvenirs

La tension entre le durable et le transitoire imprègne le travail architectural, illustré par la combinaison du matériau robuste et du toit ouvert.

La Nuit Étoilée de Van Gogh en version 3D

Cette version LEGO de la peinture, transforme le tableau en trois dimensions, ce qui ajoute plus de détails et de profondeur à l'oeuvre.

Une voûte céleste, connexion entre le réel et le spirituel

Amaury Dubois s’est concentré sur le narthex : l’espace intermédiaire entre le parvis et la nef, le lieu de transition et de passage entre l’extérieur et l’intérieur de l’église