L’artiste basé à Séoul, Lee Sangsoo, crée des œuvres d’art saisissantes en pliant, tordant et enroulant magistralement des pièces de métal peint à la bombe. Il arrive à parfaitement retranscrire les postures et attitudes de différentes sortes d’animaux dans des sculptures minimalistes et abstraites.

Considérant sa pratique comme une forme de « dessin dans les airs », l’artiste Lee Sangsoo forge des flamants roses, des chiens, des perroquets et d’autres créatures colorées et joliment courbées avec de longues bandes de métal.

Le mouvement envoûtant de l’acier inoxydable enroulé et courbé est à la fois efficace pour communiquer la forme de l’animal et fascinant à regarder.

Lee sculpte ses œuvres avec du métal mais également de la résine selon la taille, puis les colore de subtils dégradés. Bien que tridimensionnelles et parfois très grandes, les créatures sont inspirées des petits dessins abstraits d’animaux de Picasso.

« Les lignes, les plans et les couleurs sont des éléments importants dans mon travail.

Les lignes tracées dans le carnet de croquis bidimensionnel déterminent le grand flux et la forme de l’œuvre, et elle devient tridimensionnelle dans l’espace. »

Articles similaires

Des dessins sans dessein

Ronan Bouroullec considère le dessin comme indispensable à son équilibre.

« Vues en mémoire », hommages à la nature et au passage des saisons

L’univers de l'artiste évoque ainsi un Japon hors du temps, où la beauté se teinte de mélancolie.

Observatoires, mises en scène d’architectures de béton brut dans des lieux naturels

Les photographies de Goudal interrogent la perception, dans lesquelles les constructions font figure de trompe-l’œil évoluant sur la fragile frontière entre fiction et réalité.