Tobias Hägg, également connu sous le nom d’Airpixels, est un photographe et vidéaste basé dans la périphérie de Stockholm, en Suède. Passionné par l’exploration des paysages, des aventures et des grands espaces, Tobias voyage dans les étendues les plus lointaines de la terre, capturant des moments intemporels à partir de perspectives uniques.

Tobias s’est rendu au printemps dernier dans l’Ouest américain pour capturer les terrains accidentés, secs et érodés des Badlands, inondés de lumière bleu pâle de l’aube ou des lueurs chaudes du crépuscule. Ces clichés aériens semblent d’un autre monde…

Ces régions regorgent de formations géologiques et de diversité de terrain, et Hägg met en lumière ces changements d’altitude et de sol en documentant les ondulations, les crevasses des ravin et les buttes qui surplombent la région.

La lumière et l’ombre dramatisent les images et accentuent les textures et la profondeur des topographies extraordinairement escarpées.

Des tirages des photographies de Tobias Hägg sont disponibles dans sa boutique, et bientôt un nouveau livre à paraître comprenant une décennie de travail, sur Behance et Instagram.

« Je trouve du plaisir dans les scènes les plus simples. D’une certaine manière, je pense que cela me définit bien. »

Articles similaires

Calligraphie urbaine et recherches sur la déconstruction de la lettre

L’expression gestuelle et la notion de mouvement sont deux ancrages fondamentaux du processus créatif qu’il poursuit parallèlement dans son travail d’atelier.

Shadows Traveling on the Sea of ​​the Day, célébration du paysage naturel

En reflétant le visiteur ainsi que les anneaux, les pavillons intègrent les spectateurs dans l'œuvre d'une manière subtilement désorientante.

Temple of Boom, version réduite du Parthénon à Melbourne

Ce projet nous invite à réfléchir à la manière dont nous créons et imprégnons l'architecture de sens, ainsi qu'à la manière dont ce sens peut évoluer à travers les époques et les cultures.