Tout pile un an après vous avoir introduit l’artiste sud africain Daniel Popper à travers son oeuvre Thrive installée en Floride, on part cette fois-ci au Nord du pays où il expose cinq sculptures monumentales.

C’est en effet juste à l’extérieur de Chicago, au Morton Arboretum, un jardin public et musée en plein air que l’artiste présente sa plus grande exposition à ce jour intitulée Human+Nature et qui comprend cinq personnages féminins.

Construites en bois, en béton renforcé, en fibre de verre et en acier, les sculptures titanesques se détachent du paysage verdoyant et rendent hommage à l’endurance et à la diversité de la nature, en particulier aux 220 000 spécimens (arbres et plantes) qui poussent à travers les 688 hectares du parc.

Ces personnages féminins, dont quatre vous sont présentés ici, varient en pose, en matériau tout comme en esthétique, que ce soit poétique ou surréaliste. Elles sont néanmoins toutes réalisées à une échelle monumentale (allant parfois jusqu’à 8 mètres de haut et pesant plusieurs tonnes) comme aime le faire l’artiste.

L’exposition a débuté le 28 Mai 2021 et restera visible pendant au moins un an.

Articles similaires

Marbre, exposition photographique sur les magnifiques carrières de Toscane

Ses photographies donnent de la voix, une voix profonde et grave, empreinte d'une surprenante douceur. La voix de la montagne de marbre.

Waiting for the light, créer des synergies entre architecture et yoga

Avec cette série en noir et blanc d'une esthétique à couper le souffle, Roberto joue avec l'architecture, les postures de yoga, la lumière et les ombres.