Présenté à plusieurs reprises, l’artiste japonais Tanabe Chikuunsai IV sublime comme toujours le bambou et rend hommage au peuple nippon avec cette nouvelle installation monumentale.

C’est au château de Nijō à Kyoto que vous pouvez découvrir cette oeuvre sculpturale commandée à l’occasion de l’évènement KYOTOGRAPHIE et aimablement soutenue par la LOEWE Fondation.

Cette installation est un hommage aux victimes qui ont subi le traumatisme du tremblement de terre et du grand tsunami qui ont frappé le Japon en 2011.

Le tissage complexe de ces milliers de tiges de bambou, véritable signature de l’artiste, donnent vie à l’ensemble, créant une sculpture organique qui épouse l’espace où elle est installée.

Entre toile d’araignée et énorme serpent entrelacé, la nouvelle oeuvre de Tanabe Chikuunsai IV suscite sans aucun doute une vive émotion.

Comme un ambassadeur de la vannerie japonaise, Tanabe Chikuunsai IV expose et fait des démonstrations dans le monde entier.

Il réalise deux types d’œuvres en bambou. Les premières, directement issues des techniques traditionnelles transmises de génération en génération, sont fonctionnelles et destinées à l’art de l’ikebana et à la cérémonie du thé. Ses autres œuvres appartiennent au registre de la création contemporaine.

Articles similaires

The Vanished House, sculpture dédiée au deuil et aux souvenirs

La tension entre le durable et le transitoire imprègne le travail architectural, illustré par la combinaison du matériau robuste et du toit ouvert.

La Nuit Étoilée de Van Gogh en version 3D

Cette version LEGO de la peinture, transforme le tableau en trois dimensions, ce qui ajoute plus de détails et de profondeur à l'oeuvre.

Une voûte céleste, connexion entre le réel et le spirituel

Amaury Dubois s’est concentré sur le narthex : l’espace intermédiaire entre le parvis et la nef, le lieu de transition et de passage entre l’extérieur et l’intérieur de l’église