Initié dans le cadre d’ODYSSÉE-Euralens en 2019, avec sept cabanes éphémères, le projet “Odyssée des cabanes” a remporté un grand succès auprès du public. Le projet s’est poursuivi avec 3 nouvelles cabanes chaque année en 2020, 2021 et 2022.

Architectes, designers, plasticiens ou paysagistes (seuls ou en équipes), doivent produire des ouvrages qui révèlent les parcs au sein desquels ils prennent place. Leur mission est de proposer une nouvelle fonction de l’espace naturel : espace de rencontre, site d’observation, point de vue particulier, lieu de détente… Leur proposition est développée en lien avec le site choisi.

Chaque année, les lieux d’implantation situés dans “la Chaîne des parcs” (Hauts-de-France) sont choisis par le Pôle métropolitain de l’Artois. Il peut s’agir de forêts, parcs urbains, terrils ou jardins d’institutions.

Une toute nouvelle cabane vient de voir le jour dans le Parc du Louvre Lens, elle se nomme Shiver House.

Rendue « vivante » grâce au vent, cette architecture crée une relation émotionnelle avec ses occupants. Elle paraît en effet dotée d’une personnalité : parfois calme quand la brise semble la faire respirer, parfois colérique, quand les rafales l‘agitent en tout sens… Ce caractère animal nous lie à elle et nous engage à passer du temps sur place pour observer sa constante transformation. Elle ancre les visiteurs dans le moment présent.

Ses mouvements nous permettent également de voir, d’entendre et de ressentir le vent de façon plus aigüe. Nous sommes en outre connectés aux arbres environnants, dont nous percevons plus clairement l’agitation simultanée.

Ainsi, l’oeuvre nous sensibilise au monde naturel qui nous entoure. Transformant le familier, elle insuffle une autre perception de l’environnement et une nouvelle prise de conscience des éléments du paysage.

Entre art, design et architecture, le travail de NEON se base surla surprise et l’audace pour impliquer le spectateur dans une expérience sensorielle inédite.

En décuplant les sensations du spectateur, les artistes impliquent son émotion. Ils génèrent ainsi une modification du regard et de la perception des environnements historiques ou naturels dans lesquels ils se trouvent.

Articles similaires

Calligraphie urbaine et recherches sur la déconstruction de la lettre

L’expression gestuelle et la notion de mouvement sont deux ancrages fondamentaux du processus créatif qu’il poursuit parallèlement dans son travail d’atelier.

Shadows Traveling on the Sea of ​​the Day, célébration du paysage naturel

En reflétant le visiteur ainsi que les anneaux, les pavillons intègrent les spectateurs dans l'œuvre d'une manière subtilement désorientante.

Temple of Boom, version réduite du Parthénon à Melbourne

Ce projet nous invite à réfléchir à la manière dont nous créons et imprégnons l'architecture de sens, ainsi qu'à la manière dont ce sens peut évoluer à travers les époques et les cultures.