Artiste Bahaméens vivant à Nassau, John Beadle signe une série de petites sculptures circulaires où il magnifique le grain naturel du bois grâce une multitude de points creusés, de lignes sculptées et de courbes lisses et souples gravées.

La série compte également quelques totems qui accentuent la texture et les dégradés subtils de l’acajou brûlé à travers des motifs gravés qui révèlent la teinte rougeâtre immaculée qui traverse la surface du bois.

Soulignant toujours le potentiel de la matière première, John Beadle, dont la formation est en peinture et en gravure, évoque ces médiums en superposant la dimension et le motif dans une seule œuvre et en s’appuyant sur la soustraction inhérente à la gravure sur un bloc de bois vierge.

Splinters and Shards est à l’affiche dans la nouvelle TERN Gallery dans la ville natale de John Beadle, Nassau, aux Bahamas, du 11 décembre 2021 jusqu’au 22 janvier 2022.

Articles similaires

Calligraphie urbaine et recherches sur la déconstruction de la lettre

L’expression gestuelle et la notion de mouvement sont deux ancrages fondamentaux du processus créatif qu’il poursuit parallèlement dans son travail d’atelier.

Shadows Traveling on the Sea of ​​the Day, célébration du paysage naturel

En reflétant le visiteur ainsi que les anneaux, les pavillons intègrent les spectateurs dans l'œuvre d'une manière subtilement désorientante.

Temple of Boom, version réduite du Parthénon à Melbourne

Ce projet nous invite à réfléchir à la manière dont nous créons et imprégnons l'architecture de sens, ainsi qu'à la manière dont ce sens peut évoluer à travers les époques et les cultures.