Il y a quelque chose de trompeur dans le travail de l’artiste finlandaise Marianne Huotari. De loin, cela ressemble à des plumes, ou à des pétales – peut-être même des écailles – qui tapissent ses formes sculpturales et son travail mural…

Mais approchez-vous, regardez plus en détail, et vous verrez que chaque élément – parmi des milliers d’entre eux – est fait de céramique, formée à la main. Cela signifie que chaque œuvre à grande échelle prend des mois à être achevée.

Marianne explique que l’excitation réside dans la conception de la pièce; elle doit être certaine de pouvoir s’asseoir devant l’œuvre pendant plusieurs mois. En un an, Marianne peut créer trois ou quatre grandes œuvres.

« Mon processus créatif est lent, mais très méditatif.

Je voix mon travail comme une ode à la lenteur de l’artisanat. »

Marianne nous détaille toutes les étapes nécessaires pour créer quelque chose d’une telle complexité incroyable. Concevoir une sculpture, c’est en premier lieu penser à la forme – le design, les couleurs et le type de pièces qu’elle va utiliser.

D’abord, elle soude et crée la structure comme base, avec un filet métallique sur le dessus pour obtenir la bonne forme. Ensuite elle crée les pièces, ce qui prend un temps infini. Elle forme les pièces à la main et les laisse sécher. Puis elle les glace ou les met au four, ce qui prend environ deux jours.

Le processus le plus lent consiste à choisir les couleurs – en mélangeant du pigment avec de l’argile blanche pour créer des nuances spécifiques ; pour les émaillages, elle doit les accrocher, un par un, pour qu’ils ne se collent pas à la cuisson. Après cela commence la partie artistique, qui consiste à coudre à la main les pièces à la structure.

Vous l’aurez compris, toutes ses œuvres délicates et magnifiques ont été soigneusement conçues avec patience et une grande attention aux détails. Ses pièces ont reçu des éloges et des admirations parmi les fans de décoration intérieure. Son âme aspire à exprimer les traditions aux côtés de la beauté intemporelle.

Bien que Marianne n’ait aucune formation en céramique, elle a exploré et maîtrisé le matériau et les techniques et a trouvé sa propre façon très expressive de s’appeler céramiste !

Articles similaires

A Cheerful Person, la chapelle San Rocco revisitée

L'église se dresse au milieu des vignes et offre une présence délicate dans le paysage. L'artiste l'a donc ornée d'une peinture abstraite empruntant les couleurs au décor naturel environnant.

Des artistes s’emparent du réfrigérateur Bespoke de Samsung !

Léa Augereau et Natacha Birds, deux artistes peintres, se sont prêtées au jeu et ont relevé le défi de personnaliser le réfrigérateur

Secret Sky, réinventer une structure emblématique du Midwest

le projet retravaille le cadre emblématique d'un bâtiment de ferme vieillissant pour permettre à la lumière de passer par une ouverture inattendue.