Roberto Alegria est un photographe et réalisateur espagnol basé à Barcelone. Sa première introduction à la photographie a eu lieu à l’âge de 13 ans lorsqu’il a remporté son premier concours photo.

Après de nombreuses années à documenter la scène du skateboard dans le monde entier, le succès de Roberto s’est rapidement accru grâce à son style extraordinaire et à son approche unique de la photographie d’images sportives et de portraits.

Dernièrement, Roberto développe ses talents de réalisateur (je vous invite à aller visionner sa première réalisation portant sur l’athlète paralympique Jean Baptiste Alaize) et accorde plus de temps à ses projets personnels dont cette sublime série photographique intitulée « Waiting for the light » que nous vous présentons aujourd’hui.

Avec cette série en noir et blanc d’une esthétique à couper le souffle, Roberto Alegria joue avec l’architecture, les postures de yoga, la lumière et les ombres. Toutes les photographies ont été prises dans les rues de Barcelone avec la professeure de yoga Nina Adams.

Dans chaque cliché, on retrouve cette synergie entre l’architecture et le yoga, les lignes, les courbes des bâtiments et du corps s’emboîtent et dialoguent parfaitement.

« Waiting for the light est un projet personnel que j’ai développé pendant les dures semaines d’isolement social dues à la pandémie en Espagne.

Cela m’a permis de redécouvrir l’architecture de Barcelone et de profiter du vide et du calme de la ville, plus connue pour son effervescence de jour comme de nuit. »

Pour l’ensemble de la série photographique, aucune lumière artificielle a été utilisée et surtout aucune retouche numérique a été faite, chaque ombre, chaque ligne est réelle !

Allez faire un tour sur le site internet et l’Instagram de Roberto Alegria pour découvrir l’étendue de son talent !

Articles similaires

The Vanished House, sculpture dédiée au deuil et aux souvenirs

La tension entre le durable et le transitoire imprègne le travail architectural, illustré par la combinaison du matériau robuste et du toit ouvert.

La Nuit Étoilée de Van Gogh en version 3D

Cette version LEGO de la peinture, transforme le tableau en trois dimensions, ce qui ajoute plus de détails et de profondeur à l'oeuvre.

Une voûte céleste, connexion entre le réel et le spirituel

Amaury Dubois s’est concentré sur le narthex : l’espace intermédiaire entre le parvis et la nef, le lieu de transition et de passage entre l’extérieur et l’intérieur de l’église