La nouvelle lampe portable de Yoshiki Matsuyama pour la marque de luminaires Ambientec évoque les formes douces et majestueuses d’un cachalot et diffuse dans l’espace un sentiment de paix et de beauté.

Elle semble émerger avec nonchalance des profondeurs de l’océan pour apporter dans les espaces habités sa lumière chaude et douce. À mi-chemin entre design lumineux et biologie marine, Ambientec présente Cachalot, la nouvelle lampe portable dessinée par Yoshiki Matsuyama, qui évoque jusqu’aux sonorités mêmes de son nom l’image fluide et majestueuse du cétacé.

Objet aux valeurs symboliques riches en suggestion, Cachalot évite toute référence simpliste ou servilement fidèle à la figure du cétacé et en saisit la forme à la fois essentielle et familière.

Une lampe portable que l’on peut placer librement sur une étagère, parmi des livres, ou sur une table basse, à côté d’autres objets favoris, et avec laquelle peut s’établir une relation affective.

Enfant, les baleines et les cétacés des romans d’aventures m’enchantaient. Aujourd’hui, en tant que designer, j’éprouve un grand intérêt pour les lignes à la fois puissantes et fluides, mais aussi chaudes et douces de cette créature des océans.

Une majesté empreinte de douceur que j’ai voulu exprimer à travers Cachalot. Sa lumière douce se diffuse dans la nuit et c’est comme si le temps ralentissait, tout comme lorsque le cachalot sillonne les profondeurs.

Cachalot est une source de lumière sculpturale : une synthèse d’une technologie d’éclairage avancée, d’un travail artisanal de précision et des matériaux de grande valeurs, à laquelle vient s’ajouter un design poétique.

La base est en zinc moulé sous pression avec une finition plaquée cuivre. La calotte supérieure est en acrylique pur, durable, d’une transparence cristalline; elle est disponible en gris clair ou gris foncé. À l’intérieur, une unité LED de forme tubulaire dotée d’une technologie inédite produit une lumière chaude et délicate.

Cachalot est une déclaration d’amour toute en charme pour les abysses marins. Avec ce projet, Ambientec a voulu pour la première fois puiser son inspiration dans la nature. Yoshinori Kuno, PDG et fondateur de la marque, a demandé à Yoshiki Matsuyama d’imaginer une lampe zoomorphe.

Articles similaires

Embrace, un buffet aux courbes douces

Son élément le plus distinctif réside dans la bande de contreplaqué incurvée qui "embrasse" l'ensemble de l'unité, d'où son nom.

Filigraani, coupes en verre soufflé

Des baguettes de verre coloré sont intégrées à chaud à une boule de verre incolore en fusion. La pâte rayée ainsi formée est maintes fois étirée. Soufflée en rotation, des spirales de rayures colorées se forment dans le verre transparent.

Nouvelles salles de réunion dans un bâtiment Art Déco au cœur de Bruxelles

Le résultat est un monde surprenant mais charismatique, riche en contrastes. Même si chaque espace a son identité propre, l’uniformité de l’ensemble révèle un véritable univers...