Né d’un croquis et d’un geste plastique de sculpture, le tabouret Hughes se dévoile comme un monolithe, une forme géométrique brute mais subtile, où résulte la trace de la main.

Douceur de la matière qui accompagne la main justement, lien entre celle qui l’a dessiné, celui qui l’a sculpté et celui qui va en profiter.

Hughes est entièrement sculpté à la main, en France en édition limitée à 23 exemplaires.

« Chez Moure/ Studio nous aimons prendre des risques créatifs pour rendre chaque projet unique. 

L’émotion et le confort passent par la couleur, la matière appliquée à un design minimal qui puise son inspiration dans la peinture et dans les mouvements artistiques tels que le Bauhaus.

Nous aimons créer des atmosphères sensibles au travers d’un design de meuble épuré sur-mesure qui respecte les volumes architecturaux. »

Articles similaires

Linoleum, montrer le revêtement sous un nouveau jour

montrer comment le linoléum, qui est généralement utilisé comme revêtement de sol, peut également être utilisé pour créer des meubles.

Clifton Hill Courtyard House, extension d’un cottage à Melbourne

l'aménagement répond à la fois au site et au désir de flexibilité future de la famille.

In Hale, des oeuvres qui réfléchissent la lumière

Chaque création défie nos idées préconçues et archétypiques des matériaux, les formes comme les fonctions