Né d’un croquis et d’un geste plastique de sculpture, le tabouret Hughes se dévoile comme un monolithe, une forme géométrique brute mais subtile, où résulte la trace de la main.

Douceur de la matière qui accompagne la main justement, lien entre celle qui l’a dessiné, celui qui l’a sculpté et celui qui va en profiter.

Hughes est entièrement sculpté à la main, en France en édition limitée à 23 exemplaires.

« Chez Moure/ Studio nous aimons prendre des risques créatifs pour rendre chaque projet unique. 

L’émotion et le confort passent par la couleur, la matière appliquée à un design minimal qui puise son inspiration dans la peinture et dans les mouvements artistiques tels que le Bauhaus.

Nous aimons créer des atmosphères sensibles au travers d’un design de meuble épuré sur-mesure qui respecte les volumes architecturaux. »

Articles similaires

Mercedes-Benz dévoile son projet Maybach, une voiture électrique à énergie solaire

Ce concept car n’a aucune vocation en entrée en production. Maybach représente néanmoins l'exploration d’un nouveau design "Outdoor Adventure".

6 puzzles surprenants issus d’une collaboration avec 6 designers

6 designers et artistes à la renommée internationale choisis pour leur univers artistique singulier, ont élaboré un puzzle portant la signature de leur art

Ming Shan Digital Experience : le design et la technologie au service du bien-être

une installation immersive capable de favoriser la méditation, en générant de la lumière et du son à partir de signaux corporels