Lorsque les fondateurs du studio de design allemand Vaust, Joern Scheipers et David Kosock, ont ​​été chargés de concevoir l’intérieur d’un nouveau restaurant de Poke Bowls dans le quartier central de Berlin à Mitte, le duo a décidé de se séparer de tous les motifs visuels typiques associés à ce plat hawaïen iconique.

Le projet qui en résulte, Jigi Poke, est un espace monochrome élégant et brut qui diffère totalement des couleurs vives et multiples que l’on retrouve dans les bols proposés.

L’un des moments clés du projet a été de trouver une photographie originale d’un pêcheur hawaïen de 1925, fournie par le National Museum of Natural History des États-Unis, désormais montée sur l’un des murs en béton du restaurant. Cette image a servi d’inspiration pour l’intérieur du restaurant, qui présente une combinaison de texture de béton et de pierre lourde qui comprend les tables communes, le comptoir et des tabourets en granit grossièrement coupés sur lesquels les clients peuvent s’asseoir.

Une énorme roche suspendue tourne lentement devant une fenêtre, telle une sculpture proéminente et brute exposée. Les rochers naturels et de couleur terre compensent l’esthétique aux tons gris pour offrir une palette plus chaude. En plus de cela, le projet consiste à réévaluer l’idée de la façon dont les espaces d’accueil sont organisés dans un monde « post-pandémique ».

« Nous avons fortement réduit le nombre de places disponibles, et augmenté les distances des personnes assises en face l’une de l’autre. Cette configuration offre à la fois beaucoup d’espace et une atmosphère intime et accueillante.

Ce projet est le parfait exemple de l’esthétique industrielle et monochromatique que nous apprécions. »

Articles similaires

Silhouette Series, des planches de skate en hommage à Ray & Charles Eames

trois planches de skate en placage de noyer et un cruiser skate recouvert de ruban adhésif

Tradition du papier peint dans un genre contemporain

l’entreprise allie la maîtrise des techniques traditionnelles aux procédés et outils modernes. Elle retrouve et réinvente l’utilisation du papier dans le décor.

Octo, une étagère élégante, polyvalente et simple

Silvia s'est inspirée d'une forme géométrique très simple : l'octogone.