C’est toujours un plaisir de présenter le travail de l’architecte Martial Marquet. Depuis plusieurs années déjà, bon nombre de ses réalisations sont orientées dans la conception d’espaces « de convivialité et d’accueil ».

À la croisée de l’architecture, du design et de la scénographie, Martial a pour leitmotiv d’apporter la même attention à la conception du projet qu’au résultat final, où prévaut une apparente simplicité formelle et technique.

Ce nouveau projet intitulé « Poutrelles » en est le parfait exemple. Martial a en effet imaginé et conçu une série de mobiliers pour le centre culturel La Ferme du Buisson, situé à Noisiel, non loin de Paris.

Martial s’est inspiré du lieu en créant des mobiliers qui sont de grands volumes en bois, inspirés des charpentes massives de l’architecture si spécifique du centre culturel.

« Chaque objet de la série vient compléter un alphabet de forme dont l’on ne voit qu’un extrait.

Ces poutrelles en bois grisé, équipées d’une paire de roues, composent une famille de formes disposées sur la pelouse, équivoques et pourtant toutes trouvent un usage, là une méridienne, ici un banc, ou encore une table, un totem porte des affichages, ou encore un parasol vient ponctuer l’assemblage tel un jeu de construction. »

Les roues permettent leur appropriation et le libre mouvement de ces objets hors normes dans l’espace de la ferme, telle une composition en constante évolution.

Les « Poutrelles » se composent de deux sous-ensembles : d’une part les assises, tables et affichage et extérieurs du cinéma et d’autre part les chariots de la “ZAP” Zone À Partager du centre d’art contemporain. Pour la ZAP il s’agit de chariots qui se déploient à la demande pour accueillir petits et grands autour d’ateliers pratiques et récréatifs.

Articles similaires

Linoleum, montrer le revêtement sous un nouveau jour

montrer comment le linoléum, qui est généralement utilisé comme revêtement de sol, peut également être utilisé pour créer des meubles.

Clifton Hill Courtyard House, extension d’un cottage à Melbourne

l'aménagement répond à la fois au site et au désir de flexibilité future de la famille.

In Hale, des oeuvres qui réfléchissent la lumière

Chaque création défie nos idées préconçues et archétypiques des matériaux, les formes comme les fonctions