En effet, l’arc-en-ciel est le spectre le plus simple de la lumière, la séparant en couleurs élémentaires. Pour les voir, il suffit d’observer la dispersion de la lumière du soleil à travers des gouttelettes d’eau en suspension dans l’air.

Et Rainbow Lighting permet de créer, à partir de la lumière blanche d’une ampoule, des effets lumineux colorés en plaçant un ou plusieurs filtres texturés de couleur.

Le luminaire est composé de 2 tubes en verre insérés l’un dans l’autre : l’un transparent et l’autre sablé permettant de mettre en valeur la couleur créée par les filtres. La partie basse des tubes est composée d’un tube en acier laqué blanc contenant l’ampoule. Le luminaire peut être réalisé en verre ou en plexiglass.

Le tube en verre est incisé de sorte que des fentes se dessinent pour recevoir de plusieurs filtres en verre de différentes couleurs et différentes tailles. Ces filtres, réalisés avec des déchets de verre utilisés par les vitraillistes et les mosaïstes, sont comme des pétales qui se développent autour des tubes et à travers lesquels la lumière est filtrée.

Par le choix et la mise en place des filtres, l’objectif est que les utilisateurs puissent créer leur propre luminaire et le faire évoluer selon leurs envies.

Confinement et nostalgie, la naissance d’une lampe par Olivier Vitry

Le confinement du mois de mars 2020 a été pour moi un moment d’introspection. C’est à ce moment-là, dans une période de pause forcée, lorsque le rythme effréné de la vie s’arrête d’un coup que je suis entré dans une certaine nostalgie de mon enfance. J’ai revécu la sensation d’apaisement que j’éprouvais en entrant dans l’église de Waha, près de Marche-en Famenne. Les reflets bleus projetés sur les pierres grâce à la lumière filtrant par les vitraux de Jean-Michel FOLON m’ont toujours fasciné.

Et c’est en mars dernier, lorsque travaillant à mon bureau, à la maison, un arc-en-ciel est apparu que cette nostalgie m’a envahi. Il suffit d’observer la dispersion de la lumière du soleil à travers des gouttelettes d’eau en suspension pour comprendre qu’une seule et même source peut être perçue différemment selon le regard qu’on lui porte.

Articles similaires

Hughes, tabouret monolithique en bois

une forme géométrique brute mais subtile, où résulte la trace de la main.

La Famiglia, hommage à l’artisanat du verre soufflé

Chaque pièce est soufflée à la main sur l'île de Murano.

Hymn, interprétation contemporaine d’un bougeoir traditionnel

Intime et joyeuse, la lumière de la bougie HYMN est un spectacle captivant.