Voilà plus de sept ans que l’on suit avec beaucoup d’intérêt les conceptions de Pierre-Antoine Compain. De la rénovation de maison, en passant par la réalisation de concept-store et l’aménagement d’un espace de restauration et de repos, cet architecte et scénographe aime sculpter le vide, le mettre en lumière en y intégrant des volumes, des matériaux, des éclairages et des fonctionnalités.

Sa dernière réalisation est un projet de design d’intérieur que Pierre-Antoine vient tout juste de livrer au Campus du Lac, centre de formation et d’apprentissage à Bordeaux.

Le projet visait à rénover le hall d’accueil de l’établissement et l’enjeu était de recontextualiser les flux de circulations et la volumétrie globale de l’espace. Le travail de Pierre-Antoine Compain s’est porté sur la création d’une zone de service (accueil et attente) centrale et longitudinale à l’espace. Cela a permis de créer une circulation périphérique autour de ces services.

La maîtrise d’ouvrage souhaitait un renfort acoustique phonique de l’espace, cette demande a généré l’idée conceptuelle du projet.

« En accord avec la singularité formelle du matériel phonique, une représentation symbolique du style « Bugnato » de la renaissance italienne a été traduite à travers la forme caractéristique des pointes de diamant, en applique des façades de palais.

Une évocation graphique de l’histoire classique de la perspective et du dessin technique architectural, rappelle la fonction d’enseignement et d’acquisition du savoir du Campus du Lac de Bordeaux. »

Comme pour ses autres projets, Pierre-Antoine réussit à créer un espace atypique, lumineux, confortable et identifiable. Un objet spatial à la fois unique et cohérent où chacun peut deviner sa réflexion et apprécier son travail.

Collaboration Maîtrise d’Oeuvre avec Philippe Dinh Architecture.

Articles similaires

Embrace, un buffet aux courbes douces

Son élément le plus distinctif réside dans la bande de contreplaqué incurvée qui "embrasse" l'ensemble de l'unité, d'où son nom.

Filigraani, coupes en verre soufflé

Des baguettes de verre coloré sont intégrées à chaud à une boule de verre incolore en fusion. La pâte rayée ainsi formée est maintes fois étirée. Soufflée en rotation, des spirales de rayures colorées se forment dans le verre transparent.

Nouvelles salles de réunion dans un bâtiment Art Déco au cœur de Bruxelles

Le résultat est un monde surprenant mais charismatique, riche en contrastes. Même si chaque espace a son identité propre, l’uniformité de l’ensemble révèle un véritable univers...