Pour sa dernière installation réalisée pour Design Miami, le fondateur de Crosby Studios, Harry Nuriev, a présenté une collection de meubles paramétriques placée dans un cadre dystopique.

Dans un décor scintillant, rappelant l’esthétique d’un ascenseur en tôle ondulée, se trouve cette série de meubles métalliques et paramétriques. Harry Nuriev est connu pour ses intérieurs qui mélangent souvent des réalités matérielles, virtuelles et augmentées et évoquent un espace transitoire.

Harry Nuriev utilise l’ascenseur comme symbole de traversée de différents territoires de la réalité, qui établit des connexions omnidirectionnelles réelles ou imaginaires tout au long de son passage à travers les étages.

Cette collection de meubles modulables comprend un canapé, un fauteuil et un pouf.

« C’est un endroit où vous pouvez redevenir un enfant et appuyer sur tous les boutons, la destination restant inconnue… »

Articles similaires

Embrace, un buffet aux courbes douces

Son élément le plus distinctif réside dans la bande de contreplaqué incurvée qui "embrasse" l'ensemble de l'unité, d'où son nom.

Filigraani, coupes en verre soufflé

Des baguettes de verre coloré sont intégrées à chaud à une boule de verre incolore en fusion. La pâte rayée ainsi formée est maintes fois étirée. Soufflée en rotation, des spirales de rayures colorées se forment dans le verre transparent.

Nouvelles salles de réunion dans un bâtiment Art Déco au cœur de Bruxelles

Le résultat est un monde surprenant mais charismatique, riche en contrastes. Même si chaque espace a son identité propre, l’uniformité de l’ensemble révèle un véritable univers...